nos labels

CFC : Dans le cadre de la gestion du droit de reproduction de la presse et du livre, la mission principale du CFC est de défendre les droits des auteurs et des éditeurs contre les reproductions illégales de leurs œuvres. À cet effet, il autorise contractuellement les organisations à effectuer des copies papier ou numériques de publications en contrepartie de redevances qu’il reverse aux auteurs et aux éditeurs dont les œuvres ont effectivement fait l’objet de reproductions.

Le Label PEFC

La certification forestière atteste du respect des fonctions environnementales, sociétales et économiques de la forêt. La certification PEFC repose sur deux mécanismes complémentaires : la certification forestière et la certification des entreprises qui transforment le bois afin d’assurer la traçabilité de la matière depuis la forêt jusqu’au produit fini.

La certification de la chaîne de contrôle PEFC est délivrée aux entreprises par un organisme certificateur indépendant. Elle consiste à suivre les bois certifiés depuis la forêt, et tout au long de la chaîne de transformation et de commercialisation, pour aboutir en bout de chaîne à un produit fini certifié PEFC.

À chaque étape, le bois certifié utilisé doit être clairement identifiable dans les stocks et sur les documents commerciaux des entreprises. La chaîne de contrôle concerne tous les maillons de la production, de la récolte du bois jusqu’à la commercialisation du produit en bois ou à base de bois (tel que le papier par exemple). Achats et ventes sont ainsi contrôlés et tracés, pour assurer au consommateur final une fiabilité maximale.

FSC

Le certificat « Chaîne de Contrôle » FSC permet de s’assurer de la traçabilité des matériaux FSC à chaque étape du processus de production, depuis la forêt jusqu’au produit fini, en incluant toutes les étapes successives de traitement, de transformation, de fabrication et de distribution.

La certification CoC s’adresse aux entreprises qui traitent, transforment, fabriquent, impriment ou vendent des produits issus de la forêt (meubles, papier, carton, matériaux de construction…) et qui souhaitent transmettre à leur client le caractère FSC de leur approvisionnement.

Le certificat CoC permet aux entreprises d’étiqueter les produits finis certifiés avec un label FSC, offrant ainsi la possibilité aux consommateurs d’identifier et de choisir des produits issus de sources responsables : forêts gérées de manière responsable selon les normes de gestion forestière FSC, matériaux recyclées et sources contrôlées. Ce certificat s’applique donc aux industriels et aux négociants qui souhaitent :

  • Transformer un produit certifié FSC en un autre produit qui sera commercialisé avec un label FSC (exemple : fabricants de menuiserie / fabricants de papier) 
  • Vendre en Business to Business (B2B) un produit fabriqué à partir de matière première FSC, en mentionnant le caractère FSC sur les documents de vente ; 
  • Apposer un label FSC  sur un produit éligible ; 
  • Communiquer en dehors du produit et de son emballage à propos de la certification de ce produit (sur un catalogue, site internet, réseau social…). 

Un certificat de chaîne de contrôle n’est pas nécessaire pour les entreprises qui : 

  • organisent des transactions entre acheteurs et vendeurs sans devenir propriétaires des produits (exemple : agents) ; 
  • sont des sous-traitants d’entreprises possédant un certificat de Chaîne de Contrôle, qui ne deviennent pas propriétaires de la matière certifiée (exemple : transporteur) ; 
  • achètent des produits finis et les délivrent sans transformation (sans les déballer et sans les réétiqueter) au consommateur final (exemple : grande distribution et points de vente au consommateur final).

Energy Star

Le Label Energy Star est un programme européen relatif à l’efficacité énergétique des différents équipements de la maison ou de l’entreprise. Il permet de distinguer les équipements les plus performants en matière de rendement énergétique.

Le programme Energy Star est régi par un accord passé entre le gouvernement des Etats-Unis et l’Union européenne. Il concerne la coordination des programmes volontaires d’étiquetage relatifs à l’efficacité énergétique des équipements de bureau.

Critères de labellisation Energy Star ne prend en compte que la consommation d’énergie pendant la phase d’utilisation de l’équipement. Il n’intègre pas tout le cycle de vie du produit comme les écolabels officiels.